Toulon c'est canon
  1. Patrimoine
  2. Exposition
  3. Architecture

"Toulon c'est Canon"

Un été sous le signe du design et de l’architecture, par la Villa Noailles.

 

Date
Lieu

Galerie du Canon
10, rue Pierre Semard
83000 - Toulon

Et ailleurs dans la ville...

Expositions gratuites

A l’ancien évêché sont exposées des photos de François Halard, qui propose une visite de bâtiments et décors du patrimoine moderniste de Toulon ainsi qu’une série de clichés de la mythique Villa E-1027 d’Eileen Gray, tandis Alexandre-Benjamin Navet a recouvert les murs du patio de ses fresques joyeuses. On retrouve son trait comme un fil rouge dans tout le centre-ville. Ses œuvres représentant bâtiments iconiques de Toulon et éléments de la culture populaire parsèment en effet la rue des Arts en grand format. Il a aussi habillé la façade néo-classique de l'Hôtel des arts.

A la Galerie du Canon l'accrochage « Toulon, c’est canon ! » retrace la façon dont des artistes locaux ont embelli cinq bâtiments emblématiques de la période de la reconstruction dans les années 1950-1960 : la Frontale du port (1953) et la mairie (1969), la chapelle de la Transfiguration (1968), la piscine du Port-Marchand (1972) et l’ancien siège de la Caisse d’Epargne (1969). On y découvre les œuvres et les travaux préparatoires de la tapisserie d’Henri Pertus représentant un Toulon idéalisé à travers les âges ou des panneaux en céramique de Jean Gérard Mattio et Christiane Carielle, initialement destinés à orner la Caisse d’Epargne